ETHIQUE

La charte que tout thérapeute s’engage à respecter regroupe l’essentiel des éléments pouvant garantir une pratique juste sur un plan de déontologie professionnelle.

Elle protège le thérapeute et le patient de dérives humainement possibles, et elle est aussi ne garantie pour le patient dans le processus thérapeutique pour ce qui concerne l’éthique professionnelle.

L’éthique du thérapeute se réfère aux principes généraux et valeurs de la déclaration universelle des droits de l’homme, particulièrement en termes de dignité, liberté, protection.

Obligations générales du thérapeute

Processus thérapeutique personnel

Il est passé lui-même par un processus thérapeutique approfondi. Ce processus

thérapeutique contribue fondamentalement à ses compétences professionnelles.

Formation continue

Sa formation et son chemin d’évolution personnelle doivent faire l’objet d’une constante

réactualisation pendant sa pratique professionnelle.

Devoir de réserve

Le thérapeute corporel observera une grande réserve et discrétion pendant toute la durée

du travail thérapeutique et après la fin de ce travail dans les relations sociales avec le

patient et ses proches. Le thérapeute corporel s’engage à préserver l’anonymat du patient,

nécessaire à la relation de confiance, et à sauvegarder le caractère intime de la relation.

Respect de l’individu

Le thérapeute respecte l’intégrité et les valeurs propres du patient dans le cadre du

processus de thérapie. Il s’abstient donc de profiter de sa pratique professionnelle pour

promouvoir ses croyances personnelles, morales et religieuses. Interdit d’abus de pouvoir et de passage à l’acte. Le thérapeute est garant du bon usage de la relation. Il s’interdira tout abus de pouvoir et de passage à l’acte vis-à-vis du patient.

Devoirs du thérapeute

Liberté d'engagement du thérapeute

Le thérapeute n’est jamais tenu de s’engager dans un processus de soins

psychothérapeutiques avec un patient qui le demande. En particulier, il ne prend pas en

charge un patient quand il ne s’en sent pas capable.

Honoraires

Chaque thérapeute fixe lui-même ses honoraires en conscience. Les rapports d’argent

entre le thérapeute corporel et le patient sont limités aux honoraires professionnels.​

Cadre thérapeutique

Le thérapeute donne au patient des informations précises et claires sur :

la durée et fréquence des séances,

les honoraires,

le règlement des séances manquées,

les conditions d’annulation d’une séance,

les conditions d’arrêt du travail thérapeutique,

les règles de non passage à l’acte sexuel ou violent sur les personnes et les biens.​

Collaboration avec un tiers

Si des raisons thérapeutiques nécessitent la collaboration du thérapeute avec un tiers

donnant lui aussi des soins au patient, le thérapeute ne peut partager ses informations

qu’avec l’accord du patient.

Rapport à la médecine

Conscient de la spécificité de la thérapie corporelle et de celle de la médecine, le

thérapeute invite son patient à s’entourer de toutes les garanties de cette dernière, et ne

se substitue pas à la médecine.

© 2017 VIVIFIANCE - Virginie Bret

Créée avec amour par PRESCILLIA OSTAIZA - www.prescilliacoaching.com